Akira Miyawaki : Différence entre versions

De dieudo.fr
Aller à : navigation, rechercher
(Boomforest)
m (2 ou 3 petites choses qui font la Charte d'Open Lande)
Ligne 31 : Ligne 31 :
 
|Extrait :
 
|Extrait :
  
===== 2 ou 3 petites choses qui font la Charte d'Open Lande =====
+
; 2 ou 3 petites choses qui font la Charte d'Open Lande
 +
 
 
''Une fois la vision partagée, une fois le cap défini, juste avant de se lancer, on s’est mis d’accord sur deux ou trois petites choses.''  
 
''Une fois la vision partagée, une fois le cap défini, juste avant de se lancer, on s’est mis d’accord sur deux ou trois petites choses.''  
  

Version du 29 avril 2019 à 19:20

w:Akira Miyawaki

Extrait : « Le docteur Akira Miyawaki (宮脇昭) né le 29 janvier 1928 (an 3 de l’ère Shōwa) est un botaniste japonais expert en écologie végétale, spécialiste des graines et de l’étude de la naturalité des forêts.

Après avoir étudié dans 3 universités japonaises et en Allemagne, il a été pionnier en Asie en matière d’écologie rétrospective appliquée à la restauration des forêts. Il est un spécialiste mondial réputé de la restauration d’une végétation naturelle sur sols dégradés, industriels, urbains ou péri-urbains. »

Cheminement

Voici le cheminement qui m'a conduit à lui :

Puis les découvertes qui s'en sont suivie :

MiniBigForest

MiniBigForest : Jim Bouchet et Stéphanie Saliou

Clip de présentation (2'53)

Entretien (10')

Financement participatif

Open Lande

Extrait :
2 ou 3 petites choses qui font la Charte d'Open Lande

Une fois la vision partagée, une fois le cap défini, juste avant de se lancer, on s’est mis d’accord sur deux ou trois petites choses.

Bien commun Y contribuer, c’est la finalité d’Open Lande. On parle d’impact, écologique, social, culturel, économique. Créativité et exigence C’est notre leitmotiv. L’énergie créatrice, quelle que soit sa forme, est un moteur pour accélérer la transition. Alors, que ça fuse, que ça pétille ! Mais avec talent, agilité et exigence. Exigence et inspiration Si nous voulons relever les défis, écologiques et sociaux notamment, commençons par déconstruire les modèles du XXe siècle. Pour transformer en profondeur notre façon de vivre, de produire, de consommer, ne nous contentons pas de parler : expérimentons, mesurons. Si ça fonctionne, inspirons les autres et essayons de propager. Coopération Nous ne sommes pas naïfs. Nous savons de quel bois le monde est fait. Mais nous privilégions toujours la coopération à la compétition. Bienveillance et convivialité Nous n’allons pas nous faire mal sous prétexte de changer le monde. Alors commençons par nous changer nous-mêmes. Laissons les ego au placard pour travailler dans la sérénité, dans le respect de l’autre et de ses différences. Et buvons des coups ensemble de temps en temps ! Équité et diversité Ce n’est pas le plus simple. Veillons déjà à ce que les femmes et les hommes aient autant de droits et de devoirs, et inversement. Progrès (humain) et droit à l’erreur C’est ce à quoi nous souhaitons participer. Nous essayons nous aussi de progresser, tout le temps et à tous niveaux. Mais nous considérons que l’erreur est humaine. Se planter parfois, c’est le signe qu’on a essayé.

Aux arbres !

https://aux-arbres.com/

Shubhendu Sharma

https://www.afforestt.com

Boomforest

Urban-forests

http://urban-forests.com/fr/