Vandana Shiva

De dieudo.fr
Révision datée du 8 novembre 2022 à 23:04 par Dieudo (discussion | contributions) (→‎The seeds of Vandana Shiva (film, 2022))
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche
The Seeds of Vandana Shiva Trailer VOSTFR.jpg
Couverture du livre publié par Vandana Shiva en 2020
Couverture du livre publié par Vandana Shiva en 2020

ONENESS vs th 1% (livre, 2020)

Présentation du livre : Le nouveau livre de Vandana Shiva : « une terre pour tous ! L’unité contre le 1% »

Traduction de l'épilogue : Le projet mondial de Bill Gates et comment nous pouvons résister à sa guerre contre la vie

Extraits :

Le 26 mars 2020, au plus fort de la pandémie de coronavirus et en plein confinement, Microsoft s’est vu octroyer par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) le brevet WO 060606 qui déclare que « l’activité du corps humain associée à une tâche fournie à un utilisateur peut être utilisée dans un processus d’exploitation d’un système de crypto-monnaie…. ».

L’ « activité corporelle » que Microsoft compte exploiter comprend les radiations émises par le corps humain, les activités cérébrales, la circulation des fluides corporels, la circulation sanguine, l’activité des organes, les mouvements corporels tels que les mouvements des yeux, du visage et des muscles, ainsi que toute autre activité pouvant être détectée et représentée par des images, des ondes, des signaux, des textes, des chiffres, des degrés ou toute autre information ou donnée.

Ce brevet est une volonté de posséder intellectuellement nos corps et nos esprits. Dans le cadre du colonialisme, les colonisateurs s’attribuent le droit de déposséder les peuples indigènes de leurs terres et leurs ressources, de mettre fin à leurs cultures et à leur souveraineté et, dans les cas extrêmes, de les exterminer. Avec son brevet WO 060606 Microsoft déclare que nos corps et nos esprits sont ses nouvelles colonies. Nous sommes des mines de « matières premières » grâce aux données extraites de nos corps. Nous ne sommes plus des êtres souverains, spirituels, conscients et intelligents qui décidons et choisissons selon des valeurs éthiques et avec sagesse les impacts de nos actions sur le monde naturel et social dont nous faisons partie et auquel nous sommes inextricablement liés. Nous ne sommes que des « utilisateurs ». Un « utilisateur » est un consommateur sans choix dans l’empire numérique.

Mais ce n’est pas là la vision complète de Gates. En fait, elle est encore plus sinistre : coloniser les esprits et les corps de nos enfants avant même qu’ils aient la possibilité de comprendre à quoi ressemblent la liberté et la souveraineté, en commençant par les plus vulnérables.

[...]

Lorsque je regarde l’avenir dans un monde de Gates et de barons de la technologie, je vois une humanité encore plus polarisée en un grand nombre de personnes « jetables » qui n’ont pas leur place dans ce nouvel Empire. Ceux qui seront inclus dans ce nouvel Empire ne seront guère plus que des esclaves numériques.

Ou bien, nous pouvons résister. Nous pouvons créer un nouvel avenir, enraciner nos démocraties, reconquérir nos biens communs, régénérer la terre en tant qu’êtres vivants sur cette terre, riches de notre diversité et de notre liberté, unis dans notre unité et notre interconnexion. C’est un avenir plus sain. C’est un avenir pour lequel nous devons nous battre. C’est l’avenir que nous devons exiger.

Nous sommes au bord de l’extinction. Allons-nous laisser notre humanité en tant qu’êtres vivants, conscients, intelligents et autonomes s’éteindre à cause d’une machine gourmande qui ne connaît aucune limite et qui est incapable de mettre un terme à sa colonisation et à sa destruction ? Ou allons-nous arrêter la machine et défendre notre humanité, notre liberté et notre autonomie pour protéger la vie sur terre ?



Ce texte est extrait du livre de Vandana Shiva intitulé Oneness vs. the 1%: Shattering Illusions, Seeding Freedom (Chelsea Green Publishing, août 2020) et est retranscrit avec la permission de l’éditeur.

The seeds of Vandana Shiva (film, 2022)

Sources :