Guerriers puritains et coopérateurs ludiques

De dieudo.fr
Aller à : navigation, rechercher

Réponse aux émissions “là-bas si j'y suis" de Daniel Mermet sur le film "Le syndrome du Titanic" de Nicolas Hulot

« L'ennemi est très con. Il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est faux, puisque justement c'est lui l'ennemi ! »

Cette phrase trouvée il y a quelques années sur un autre site dédié à l'émission résume très bien je trouve la finesse des émissions que j'aime chez Mermet.

Or là, avec les deux récentes émissions sur Hulot, il nous prévenait d'entrée, que nous risquions de ne pas tous être d'accord sur son approche du sujet.

J'en déduirais volontiers que lui-même n'est pas trop sûr de pas être tombé dans le panneau du "guerrier puritain".

Faut dire que le Hulot est difficile à classer dans les "coopérateurs ludiques" vu le ton qu'il emploie.

Sur le sens et l'intérêt de migrer du comportement de "guerrier puritain" vers celui de "coopérateur ludique", j'aimerais beaucoup entendre une émission de Mermet invitant une personne comme Pierre Rabhi, qu'on aurait du mal à classer dans les écotartuffes et qui pourtant a pris le temps de co-écrire un livre avec Hulot.

Autre personne enfin que j'aimerais bien entendre chez Mermet, c'est quelqu'un que les joyeux décroissants auraient du mal à qualifier de "limité intellectuellement" après avoir vu cette vidéo :

D'ailleurs, y a-t-il d'autres AMG à apprécier l'approche d'un Viveret ou d'un Rabhi par ici ?

--Dieudonné 22 octobre 2009 à 10:17 (UTC)