Partager C'est Sympa

De dieudo.fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Novembre 2020

Hold-Up

Réponses de "Partager C'est Sympa" au film Hold-Up.

Le 15

Descriptif : « Il faut qu’on parle de HOLD-UP : Comprendre ce qu’il se passe, comment on en est arrivé là, se projeter dans l'avenir pour prendre les meilleures décisions dès aujourd'hui. Cette vidéo est notre contribution pour y voir plus clair. Partagez-là à vos proches qui ont vu ou prévoient de voir HOLD-UP, et plus important, parlez-en avec eux ! »

Le 16
Descriptif
« Après la forme, parlons du FOND : Je résume 2h45 en 5 minutes pour vous dire TOUT ce avec quoi je suis D'ACCORD ( et qui est sourcé, je l'avais coupé au montage pour raccourcir) dans l'argumentaire développé dans HOLD-UP. Parce qu'on partage 98% du constat et de l'envie de changer ce monde, de mettre fin une fois pour toute à l'impunité des puissants, au massacre du Vivant et à l'injustice généralisée. La vérité n'est pas un camp, mais un chemin, il ne s'agit pas de s'enfermer dans une vérité mais de cheminer pour en voir toujours plus. HOLD-UP sème le doute plus que nous aide à y voir clair. Et qui sème le doute récolte le complot. SOURCES qui reviennent sur chaque affirmation du film EN COMMENTAIRE ÉPINGLÉ ! Il y en a trop pour les mettre ici. Pour un debunk collectif phrase par phrase de Hold-up, le vrai du faux au regard des faits avec sources c'est par ici : https://captainfact.io/videos/4Y7d »

Transcription du texte de la deuxième vidéo + éléments de réponses pour un éventuel dialogue

Transcription à partir de 3' Alternatives Commentaires
« […] Vous avez été très nombreux à nous écrire pour demander de diffuser le documentaire en nous vantant la qualité du travail journalistique dedans.

Malheureusement ce n'est pas un travail journalistique et voilà pourquoi.

Le film est en réalité une série de prises de paroles de 2h45 de personnes qui vont à peu près toutes dans le même sens.

Sauf lorsque leurs propos en l'occurrence peuvent avoir été tirées de leur contexte. Plusieurs interviewé s'en sont plaints. De toute façon il n'y a pas de contradiction. Les personnes sont là pour dire ce qu'elles ont à dire on les questionne pas. Ça aboutit un film qui relaie un certain nombre d'informations qui sont fausses, qui ont été corrigés

dans une série d'articles, que je vous met en lien dans la description. Vous pouvez aller lire si vous voulez vérifier par vous même.

Mais ce que font mal ses articles c'est de donner à comprendre l'histoire globale, que raconte le film, le fil rouge. Où est ce qu'il veut nous emmener ?

Le propos du film c'est que le coronavirus n'est pas naturel, c'est une fabrication génétique dans les laboratoires de l'institut pasteur, qui aurait été commandée par des milliardaires, comme Rockefeller où Bill Gates, pour mieux contrôler la population par la peur. Effrayés que nous serions par ce virus nous serions du coup amené à accepter toutes sortes de manipulations.
Les masques nous seraient imposés non pas pour ralentir les contaminations mais pour affaiblir notre système immunitaire et nous maintenir du coup malades plus longtemps et contrôlés plus longtemps. D'ailleurs l'épidémie elle même ne serait pas vraiment réelle, il n’y aurait pas réellement autant de morts que ce qu'on dit car elles ne seraient que là pour nous faire prendre un vaccin. Un vaccin à l'intérieur duquel il y aurait des nanotechnologies qui seraient contrôlées elles-même par la 5G. D'où son déploiement rapide. L'objectif total est la mise en place du « Grand Reset », la remise à plat de tout le système économique voulue par une petite élite (Gates, Rockefeller et Jacques Attali) qui aurait aussi pour projet le transhumanisme, c'est à dire la construction de surhommes amenés à contrôler l'ensemble de la population blindée de nanotechnologies, et aussi à éliminer 3,5 milliards de pauvres.

Si quelqu'un dans la rue te disait ça aussi brutalement que je viens de le faire, tu ne le croirais probablement pas alors comment le film s'y prend pour qu'on y croit ? »

Juin 2020

Un Avenir Réalisable ? On en parle avec un ingénieur - le 11

Mai 2020

Avenir Désirable, à horizon 2030 - le 27